MICHEL FOURCADE AND ZE PRINCESS Chansons originales, déjanteries


MICHEL FOURCADE AND ZE PRINCESS Chansons originales, déjanteries
TOULOUSE



David Dutech

Auteur, Compositeur, Interprète, Professeur, Percussions, Piano, Live sampler, loops, Mix, Beat box, Arrangeur, Coach. 

A cinq ans, empruntant casseroles, bassines bout de ficelles et branches d’arbres, david se construit une batterie. Il embrasse ses premières scènes à onze ans en tant que percussionniste dans un trio de chansons occitanes. A quatorze ans, il accompagne l’orchestre de Jean Pierre Wallez, et interprète le requiem de Mozart aux timbales. Après sept ans passés au CNR de Toulouse à travailler solfège percussions et batterie, Il obtient son diplôme de fin d’étude.  A dix sept ans il rentre dans le groupe Yan & les Abeilles (chansons punk), signe avec un label, enregistre son premier album, et se lance dans l’écriture. A dix neuf ans, il enchaîne DEUST musicien et une formation pro à Music’Halle, Toulouse. C’est à cette période qu’il s’ouvre au Jazz, aux musiques du monde et à l’improvisation, en recentrant sa musicalité sur la voix, la respiration, le chant rythmique, le chant intérieur… D’orchestres de bal en groupes de jazz, de rock funk ou reggae, il crée à 25 ans une comédie musicale « la fantaisie d’Hérésy » avec un chorégraphe américain. Théâtre, musique chants et danses s’y entremêlent et lui révèle toute la beauté du métissage. Il prend des cours de théâtre, accompagne des match d’impros et monte un spectacle avec des enfants autour du mélange des couleurs « le retour de patatras ». Il développe le concept de « chasse aux trésor » en organisant des spectacles itinérants réunissant musiciens chanteurs, acteurs, et circassiens. 

A trente ans, il crée un festival musico théâtral dans son village, participe à un jumelage, écrit et interprète « hol von a boratsag » en Roumanie. Dès son retour il crée le groupe Alex & les Grands Amis (chansons déjantées), puis rejoint  les Booze Brothers (tradpunk Irlandais) pour sept ans de tournées internationales. Le beatbox devient peu à peu une évidence de sens, d’essence, d’accompagnement et de pédagogie, il le développe au sein de Michel Fourcade and ze Princess. Depuis plus de vingt ans, il partage son temps de musicien avec celui de professeur (cours, concerts pédagogiques, master class,stages). Professeur à Music’Halle et créateur du département Flamenco, professeur de musique et culture rythmique à l'école de cirque le LIDO, intervenant batterie, cajon, beatbox au CFPM, professeur musique et danse au Centre chorégraphique James Carles, auteur de la méthode pédagogique « Tiempo, Cante, Sonido ».Il collaboration avec le ballet de danse La Morita sur plusieurs créations. Crée le duo d&b avec Ange B (rencontres-impro Beat Box et mise en live). Il anime des Master-Class cycle long Music’ Halle avec Tonton Salut, intervient comme coach rythmique avec le groupe « la mal coiffée » Il collabore avec le danseur Hip Hop Tayeb Benamara, (création, coaching et master class beatbox) et donne des stages et master class à l’Acappella society(Singapour) David Dutech tourne actuellement avec Entre dos Aguas(flamenco fusion), Naviòl (chanson jazz occitan), Via el Mundo (chansons révolutionnaires d'Espagne et d'Amérique de sud), Michel Fourcade and ze Princess (électrocappella polyglotte).

 

Alexandra  Gallardo


Auteuse, Compositrice, Chanteuse, Chargée de Production.

Les premiers souvenirs d’Alexandra sont chantés. Depuis toujours la voix accompagne chacun de ses mouvements. Enfant, elle reproduisait tous les chants alentours, d’Elvis Presley à Téléphone en passant par Amstrong, Harry Belafonte, les chanteurs Italiens, Trust, ACDC, Henri Salvador, Annie Cordy ou les Blues Brothers. Un arc en ciel de genres a façonné sa voix. Autodidacte, elle se produit en famille, à l’école puis dans des restaurants, a cappella ou accompagnée par des bandes dans un répertoire éclectique toujours plus riche de couleurs. 

A 20 ans elle crée le groupe les Meskins, puis la comédie musicale « La fantaisie d’Hérésy » avec un chorégraphe Américain. Chants, musiques théâtre et danse s’enlacent, s’embrassent et changent le cour du temps, c’est l’occasion pour elle de prendre des cours de théâtre avec Hocine Boudjemah et Carole Barbier. 

Elle rentre ensuite à Music’Halle et prend des cours de chant avec Ravi Prasad pendant deux ans. 

En 1997 elle forme le groupe Alex et les Grands amis, spectacle chanté musico théâtral, et part en tournée en France Italie, et Roumanie. 

Elle organise des spectacles pour enfants, et un festival dans son village. Animatrice artistique pour  Léo Lagrange elle propose des ateliers artistiques en inter classe. Elle développe ses talents de peintre et sculpteur sur terre en créant des personnages bustes et visages du monde et en donnant le goût aux enfants de réinventer notre monde. 

En 2000, elle manage le groupe Irlandais « les Booze Brothers » et parallèlement développe son duo de chansons polyglottes déjantées « Michel Fourcade and ze Princess ». Depuis 2010 elle manage Le trio « Entre dos Aguas » au sein du collectif artistique E2A, et poursuit son aventure de chanteuse en rajoutant l’électronique, samples et loops dans des chansons électrocapella, rencontres improbables de standards internationaux ou de compositions originales.







Côté presse


Jacques Jayles 7 avril 2018, 15:42 · 

C' était hier soir au Bijou à Toulouse.. Je connaissais David, l' emblématique percussionniste de Via el Mundo, j'ai découvert... Michel Fourcade.Je connaissais Alexandra, j' ai découvert "Ze Princess". Je ne remercierai jamais assez Vera Zveguintseva l' organiste et amie de m'avoir conseillé ce spectacle.. Inclassable par son originalité et le talent des acteurs.. Déjantés, "foutraques", "foldingues", capables de tenir le public en haleine avec des "répountchous", envoyer des étoiles avec un appareil acheté chez Aldi, faire circuler des poussins en plastique, et passer d'un piano classique à des modules réduits avec le même talent.. Le tout avec une qualité vocale et musicale XXXL, un souci de la perfection, un …… humour, du même format.. Sans oublier leur disponibilité, leur modestie, leur gentillesse, leur autodérision Encore merci et bravo à vous deux. Et, comme on dit sur les sites de commande en ligne :"Je recommande". Plutôt deux fois qu' une. 


Un duo déjanté sur la scène du CAC. Photo JPDuluc.

Le concert d'ouverture qui était gratuit et offert par le CAC a été donné par «Michel Fourcade and ze Princess». 

Un duo déjanté qui impose son style novateur mêlant musique, théâtre, mimes, bruitages, humour et dérision, clin d'œil au passé au travers de chansons qui ne manquent pas de piquant. Mais avant eux c'est Anna Mazzotti la directrice artistique de la Compagnie Théâtrale du CAC (Les Pieds dans le plat) qui a présenté, avec une complice comédienne, le programme du soir et celui à venir (jusqu'à fin décembre). Là aussi il y avait beaucoup d'humour et de dérision manière de motiver pour le spectacle et pour la suite de la saison. 

Le spectacle musico-théâtral tel était le rendez-vous proposé par le duo toulousain «Michel Fourcade and Ze Princess» plus de 200 personnes du public du Centre Albert Camus, pour le lancement de la saison 2017-2018. Les deux artistes ont présenté un cocktail de compositions originales et de reprises, dans un style qui évoque à la fois le clown Jango Edwards et la chanteuse Nina Hagen. Ils reforment, cette année 2017, le duo fantaisiste qu'ils ont déjà constitué entre 2000 et 2007 et qui avait eu du succès chez nous. Michel Fourcade, musicien et compositeur, a joué de plusieurs instruments sur scène : piano, batterie, percussions. Il ajoute à ce registre le «beat box», en reproduisant le son des instruments avec la voix. Alexandra, «Ze Princess», écrit et interprète les chansons. Cinq jours avant la soirée d'ouverture de la saison culturelle du CAC de Séméac, Michel and Ze Princess ont participé au Festival Groland à Toulouse. 

J.-P.D. La Dépêche

Un duo de choc

Au Pari, les résidences se suivent mais ne se ressemblent pas. Dans le cadre du nouveau spectacle, «Fuite», la Fabrique artistique tarbaise, en partenariat avec La Gespe, a invité le groupe déjanté Michel Fourcade & Ze Princess, mardi soir, pour un concert que personne n'est près d'oublier. Arrivé dans un nuage de fumée, ce duo a su, dès le départ, imposer son style à la fois novateur (mêlant musique, théâtre, mimes, bruitages, humour et dérision) et clin d'œil au passé. En interaction permanente avec son public (le moment Love Time, animé par la mascotte Pénélope, cours de beatbox avec le professeur Fourcade), les deux compères ont su imposer leur univers au travers de chansons qui ne manquaient pas de piquant. Les pompiers, le jour de paie, souhaiter la bienvenue aux étrangers, adapter une version de «La Pêche aux moules» entre prière tibétaine et techno, rien n'a arrêté ces deux artistes qui ont encore de beaux jours devant eux. 

M.-A. D. 

La Dépêche du midi 13/02/17 

Comment présenter les inénarrables Michel Fourcade and Ze Princess, à l'affiche du premier Itinéraire chanson de l'année, au Pari ? 

Bien difficile exercice, tant le duo ne marche sur les plates-bandes musicales d'aucun groupe du moment. Alors, imaginez un multi-instrumentiste déluré aux allures qu'un Django Edwards, frappé par la même dinguerie que Philippe Katerine et la même excentricité que Didier Wampas, et vous aurez un tableau assez fidèle de Michel Fourcade. Adjoignez-y la voix d'une Princess parfois aussi mijaurée que celle d'une diva, d'autres fois aussi énervée que celle d'une Nina Hagen, et vous aurez une idée plus précise du duo. Pas évident toutefois, alors le mieux sera de faire confiance à une programmation proposée par la Gespe, et de venir écouter ces «chansons polyglottes, improbables rencontres electrocapella, percutantes et beat boxées à souhait», avec un répertoire tordant dans tous les sens et avec dérision des classiques de la chanson française, de Boris Vian à Bobby Lapointe en passant par l'«Antisocial» de Trust. 

À découvrir en tout cas. 

D.G.