CHAÏCO, jazz cool chanson française drôle, intimiste


CHAÏCO, jazz cool chanson française drôle, intimiste
LA GRANDE MOTTE

Cette petite bonne femme mère de famille travaille sagement 12h par jour dans l'entreprise familiale jusqu'au jour où elle découvre Louis Armstrong et « The Good Book ». 

C'est alors que Chaîco naît à la musique et d'abord au jazz. Elle devient sax ténor dans un trio de swing avant d'intégrer une fanfare New Orleans pour des années jubilatoires et ... ambulatoires ! 

Mais c'est dans le chant qu'elle s'affirme, d'abord en tant qu'interprète. Son domaine à elle, c'est celui des mots : les mots écrits, les mots parlés, les mots chantés, en français bien sûr, la seule langue qu'elle connaisse sur le bout de ses cordes vocales. 

Elle pose alors son regard de femme sur la poésie et la truculence de Brassens, un regard tendre et plein d'humour, qui fait pétiller le second degré des textes du grand Georges. 

Accompagnée d'un trio de musiciens guitares et basse, Chaîco se produit dans des festivals Brassens où elle remporte immédiatement un franc succès pour sa voix, sa vitalité, sa présence sur scène et sa manière bien à elle d'habiter les textes qu'elle interprète. 

En 2012, elle rencontre le guitariste et compositeur Jean-Claude Brival, avec lequel elle tourne en duo dans la région de Sète pendant plusieurs années, interprétant les grands noms de la chanson française : Brassens, Nougaro, Ferrat, Souchon et bien d'autres. 

JC Brival lui propose de mettre ses textes en musique et c'est ainsi qu'elle commence à écrire ses propres chansons, des textes drôles, tantôt grinçants, tantôt intimistes, mais toujours pleins de tendresse. 

En 2016, sa rencontre avec Pierre Bordes, producteur (Oreille en Vrac Productions) mais aussi chef d'orchestre et multi-instrumentiste, marque un tournant dans sa carrière. Il l'encourage à promouvoir ses compositions. 

Dès lors elle chante ses textes, mis en musique par des compositeurs de talent. 

Chaîco chante avec son cœur et avec son âme, de sa voix de contre-alto, grave et limpide, qui claque ou qui murmure. Elle vous entraîne dans son univers et vous plonge irrésistiblement dans les vagues de son inspiration pour vous déconnecter du quotidien. 

 Salut les Terriens      

 Une satire mordante de ce qui pourrait bien arriver aux Humains à force de saccager leur Terre-patrie : se la faire piquer par ceux de la planète d’à côté …   

Le disparu

Chaïco ne raconte pas que des histoires humoristiques ou des satires qui piquent. Pour preuve, cette chanson intimiste qui serre la gorge parce qu’elle évoque pour chacun « son » disparu.


TEASER




Brassenssez - vous



59 minutes sur France bleu Hérault le 11 octobre 2018

Par  et 

Chaïco chante avec son cœur et avec son âme, de sa voix de contre-alto, grave et limpide, qui claque ou qui murmure. Elle vous entraîne dans son univers et vous plonge irrésistiblement dans les vagues de son inspiration pour vous déconnecter du quotidien.

Des compositions originales, entre nostalgie et humour qui pique, de la poésie, un zeste de swing, une mesure de samba, une pincée de valse... On ne s'ennuie pas un instant !! Chaïco (chant, petites percussions), Noël Letertre (piano, choeurs), Pierre Bordes (flûte, saxo), Pierre Pagès (batterie, percussions), Eric Salvinien (basse).