TRANSGIPUT QUARTET,


TRANSGIPUT QUARTET,
13 MARSEILLE



Quatuor de jazz en région PACA depuis 2017

                                       

                                             

Pierre (piano et claviers) et Constantin (batterie) se sont connus par la musique il y a plus de 12 ans. L'un de formation jazz et l'autre venant du classique, tous deux curieux, ils ont multiplié les expériences musicales dans la cave qui leur tenait alors lieu de studio.

Dix ans après, le studio est là. Théo (guitares), frère de Constantin, et Maxime (basse), ont engrangé avec Constantin, via d'autres projets musicaux, une solide expérience de la scène, avec plusieurs dizaines de concerts publics et privés assurés en moins de deux ans dans la région.

Il aura suffi d'une heureuse initiative et de peu de répétitions avant que le projet du 
Traspigut Quartet prenne forme.

Un large répertoire

Le Traspigut Quartet a en son sein des influences variées : jazz, funk, latino, fusion. Il oscille entre swing, samba et grooves hybrides.
Dans son répertoire, vous retrouverez : les grands standards du jazz, de Chet Baker (Autumn Leaves) à Dave Brubeck (Take Five), en passant par Herbie Hancock (Cantaloup Island, Watermelon Man), Miles Davis (So What), ou Duke Ellington (Caravan)... ; mais aussi des compositions originales instrumentales, mobilisées selon qu'elles s'adaptent ou non à votre public et à l'ambiance recherchée.

Besoin d'une animation de 5 heures ? Challenge accepted.

Des professionnels du spectacle

Grâce à une riche expérience professionnelle puis associative, et un investissement à temps plein dans la musique, les musiciens du Traspigut Quartet sont habitués à gérer la production et le bon déroulement d'événements très divers. Ils sauront vous accompagner pour accorder au mieux leur musique aux modalités de votre événement.

Des musiciens flexibles

Le quartet est originaire des Bouches-du-Rhône et fait la plupart de ses dates publiques autour d'Aix-en-Provence, Marseille, Aubagne, ou dans les campagnes de la région PACA (maintenant appelée Région Sud).
Toutefois, le Traspigut Quartet, autonome en matériel, se déplacera pour votre événement, où qu'il se trouve en France et pourquoi pas... à l'étranger !

Une animation personnalisée

Face à un public d'amateurs de jazz en festival, en animation de vin d'honneur pour un mariage, lors d'un cocktail d'entreprise, ou encore pour un anniversaire, le quartet sait performer, se faire discret, et accompagner tous vos moments comme vous l'entendez.

Pas question de faire du spectacle vivant pour se contenter de copier-coller la même prestation en toute circonstance ! Grâce à la variété de son répertoire, le groupe personnalise ses playlists et transitions et aura à coeur de s'assurer que votre animation/concert se distinguera de celui de la semaine précédente.




Les musiciens

                                       

                                             

Constantin a commencé le piano à l'âge de 5 ans. Il suit une formation classique jusqu'à 14 ans, avant d'arrêter les cours et de centrer son attention sur la batterie.

Diplômé de Sciences Po Grenoble d'un master de Direction de Projets Culturels, il acquiert d'abord une expérience de producteur exécutif à Paris et accompagne ou gère l'organisation de projets et événements très variés dans la musique (Festival Opéras en Plein Air, enregistrements d'albums, passages télévision...).

En 2017, il décide de faire le pas et de rejoindre la scène. Aidé de ses acquis professionnels, il structure un projet associatif autour d'un groupe d'amis, High Kontakt avec son frère Théo, au sein duquel ils produisent près d'une cinquantaine de prestations en à peine plus d'un an.
Dans le jazz, il se passionne pour des personnalités et projets singuliers et contemporains. L'univers de Snarky Puppy, Vinnie Colaiuta, Steve Gadd, Dave Weckl, Gogo Penguin, ou les nombreuses Live Sessions mêlant jazz, funk et pop qui viennent d'Amérique du Nord, qui voient passer les musiciens les plus ouverts et les plus brillants de ces genres, sont ses références.



Pierre joue ses premières notes au piano à l'âge de 7 ans sur le clavier Yamaha flambant neuf que son père avait acquis. Enthousiasmé par ce nouveau venu à la maison, il est rapidement inscrit par ses parents à des cours de piano jazz, où il apprend son premier Boogie Woogie.

Guidé par ses idoles d'enfance tel que Ray Charles, Herbie Hancock ou Erroll Garner, Pierre s'est spécialisé dans les techniques d'improvisations du blues, du swing et du latin jazz. A partir de ses 13 ans, c'est sur son piano droit Rameau, installé dans sa chambre, qu'il jouera de longues années. Parfois à une heure un peu trop tardive pour sa grande sœur qui ne manquait pas de venir frapper à la porte pour faire taire l'instrument...

Pierre est passé par plusieurs formations musicales aux styles variés (rock, moderne, funk), avant de revenir aux sources du jazz et d'en faire profiter la synthèse qu'est le Traspigut Quartet.



Théo est guitariste depuis plus de 10 ans, d'abord en guitare acoustique, puis en guitare électrique. Dès la fin du lycée, il rejoint la capitale pour suivre une formation en Production audiovisuelle et sort diplômé de l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (ESRA) en 2014.

Il s'initie au jazz et aux joies de l'harmonie au sein de l’école La Maison Des Sons à Paris pendant une année, alors qu’il occupait un poste en production sur les plateaux de télévision du Groupe Canal+. A partir de ce moment, il consacre une part toujours croissante de son énergie au travail de son instrument.

Après avoir quitté Paris, il est devenu membre de plusieurs formations aux genres variés avec son frère Constantin. Certainement le travailleur le plus assidu du quartet, ayant troqué il y a déjà longtemps ses soirées jeux-vidéo pour des tête-à-tête avec son métronome, c'est avec plaisir qu'il nourrit le Traspigut Quartet de sa large palette d'outils.


Maxime, bassiste de la formation, est un musicien touche-à-tout, qui s'est intéressé successivement à de nombreuses cultures musicales, et dont les savoir-faire ne sont pas le fruit d'une formation académique.

Après une courte formation à la batterie de 13 à 16 ans, il se tourne vers le chant et les percussions. Entouré de musiciens pendant ses études d'ingénieur, il a pu apprendre la basse "sur le tas" pour un gala aux Dock des Suds. Galvanisé par d'intenses mais rares expériences de la scène, il intègre ensuite une troupe de spectacle de rue puis un groupe de reggae/ska.

Il participe peu de temps après à la création du groupe High Kontakt, dont il est actuellement chanteur. Ouvert et généreux, en quête de nouveaux défis, et toujours partant même pour les expériences musicales les plus improbables, il embarquera rapidement à bord du Traspigut Quartet.